Un autre spécimen

parasite de baleine

Diplogonoporus balaenopterae (Lönnberg, 1891) de Balaenoptera acutirostrata (petit rorqual) CMNPA 1999-0008 - C.Iburg

Ce ténia, ou vers solitaire, se rencontre souvent dans le petit intestin du petit rorqual et du rorqual boréal. Il peut aussi infester les chiens et les humains qui consomment la chair crue infectée de baleine ou de poisson (ces derniers peuvent abriter des larves de nombreux parasites). Comme beaucoup de parasites, le ténia passe par différents maillons d’une chaîne alimentaire pour effectuer les divers stades de sa vie. Les oeufs de Diplogonoporus, éliminés dans les selles de la baleine, sont mangés par de petits crustacés appelés copépodes, au sein desquels ils éclosent. Ces derniers sont mangés par de petits poissons lesquels sont souvent filtrés par les fanons de baleines comme le petit rorqual.

parasite

C.Iburg

Cet article, publié dans Eau, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s