Préparation des spécimens

Spécimens en préparation pour l'exposition

Spécimens en préparation pour l'exposition

Dans une galerie, il y a une grande quantité d’éléments qui exigent beaucoup de temps de la part nos créateurs, mais qui peuvent vous sembler « facile à faire ». Détrompez-vous, la majorité des présentations prennent beaucoup d’efforts et énormément de réflexion afin de trouver un moyen de présentation efficace, durable, attrayant et peu coûteux qui convient à la galerie ainsi qu’à son style.

Contenants venant de la Grande-Bretagne

Contenants venant de la Grande-Bretagne

Dans le cas de la galerie de l’Eau, plusieurs spécimens seront mis en évidence de différentes manières : certains seront congelés, d’autres seront conservés dans des contenants d’alcool et les autres seront montés dans des vitrines. Chaque façon représente un défi en soit. Par exemple, il y a certaines règles à suivre lorsqu’on travaille avec des substances inflammables, l’alcool dans ce cas-ci. Selon les restrictions, pour une pièce de la grandeur de la galerie de l’Eau, il ne peut y avoir plus de 30 litres d’alcool. Bien que cette quantité soit grande, ce n’est pas assez pour accommoder tous les spécimens que nous désirons mettre dans la galerie.  Les chercheurs doivent donc trouver une autre substance adéquate. L’alcool étant le produit parfait pour cette tâche, il est difficile d’atteindre la perfection avec une autre substance. La substance s’approchant le plus de la perfection est l’éthanol. Ils ont décidé de prendre celle-ci puisqu’elle conserve très bien les spécimens, mais elle a quand même un petit désavantage qui est qu’elle s’évapore avec le temps. Il faudra donc être aux aguets afin de s’assurer que le niveau ne descende pas trop !

Maintenant qu’ils ont trouvé les bonnes substances pour conserver les spécimens, il suffit de trouver les bons contenants. Cela représente un tout autre défi en soi ! Les contenants devront être scellé hermétiquement, transparents afin que vous puissiez voir toute l’action qui s’ y passe et ils doivent respecter un certain budget. Les chercheurs font leur recherche et explorent toutes les options afin de trouver le contenant idéal ! Ils ont même fait venir des échantillons de Grande-Bretagne ! Ils n’ont peut-être pas encore trouvé la solution, mais ils le feront certainement avant le 22 mai !!

Cet article, publié dans Eau, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s