Continuons le casse-tête…

Tallulah partiellement terminée.

Tallulah partiellement terminée.

Maintenant que toutes les pièces sont dans la galerie, il est temps de mettre chacun des éléments ensemble. Même pour les personnes travaillant sur l’exposition, cette perspective est très excitante puisque ce sera la première fois que la baleine sera assemblée dans une seule salle. Ce processus est assez long. En y allant petit bout, par petit bout, le tout se déroule quand même très bien. Comme n’importe quel projet, il a certains petits accrochages. D’abord, lors de la suspension de certaines vertèbres, les fils les soutenant ont dû être déplacés afin d’assurer un meilleur soutien. La difficulté est que, parfois, il faut déplacer plusieurs fils à la fois, donc cela demande beaucoup de coordination et de travail d’équipe. Étant donné que Tallulah s’est échouée sur une plage, il n’a pas été possible de retrouver l’ensemble de son squelette. Par contre, un très grand pourcentage de ses os fut retrouvé, entre 90 et 95%, ce qui est énorme pour un squelette de sa grandeur.

Les os qui manquaient ont alors été remplacés par des modèles qu’ont construit nos techniciens de l’exposition. Il manquait quelques côtes, des vertèbres et un os nasal. À vous de voir, si vous allez être capable de faire la différence lors de votre visite!

Crâne de Tallulah

Crâne de Tallulah

L’assemblage du squelette se fait étape par étape. Ils ont commencé avec le crâne qu’ils ont mis sur un support (qui sera en grande partie dissimulé à l’aide de panneaux d’information). Vu que le reste du squelette est accroché au plafond, il est normal de se demander pourquoi le crâne ne l’est pas. La raison est pourtant relativement simple, il est trop lourd pour être suspendu! Comme il est possible de remarquer, le crâne est en deux morceaux. Cela s’explique par le fait qu’elle avait seulement entre 4 et 6 ans lorsqu’elle est décédée, son crâne n’a donc pas eu le temps de se fusionner complètement. Cela s’est révélé être une très bonne nouvelle lorsqu’ils ont déménagé les os. Imaginez-vous en train d’essayer de déplacer un crâne de cette grandeur! Après ils sont passés aux vertèbres qu’ils accrochaient du plafond. Ensuite, ils auront à mettre les côtes. D’abord, ils ont construit un support sur lequel les accrocher afin qu’elles ne bougent pas. Celles-ci ont été pré-percées afin qu’elles entrent parfaitement sur le support et elles ont des petits crochets pour l’accrocher à sa colonne vertébrale. Le tout s’en vient très rapidement. Ne manquez pas les prochains articles, car il y aura très bientôt des photos de Tallulah complète !

Saviez-vous que? Si Tallulah avait un bébé, il serait environ de la grosseur d’une mini-fourgonnette! Ce n’est pas un petit bébé!!

Cet article, publié dans Eau, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s