La science dans les fonds marins

une anémone de mer, Arctique

Une anémone de mer de l'Arctique.

Au Musée canadien de la nature, nous faisons preuve d’excellence en ce qui concerne la recherche scientifique dans l’Arctique, une partie intégrante de notre travail depuis 100 ans. Les experts du musée dévoilent les mystères du monde naturel; une de nos spécialités est la vie marine du fond de l’océan Arctique, endroit où nous sommes en contact direct avec des étoiles et des concombres de mer, des crabes, des crevettes, des coraux, des éponges, des myes, des pétoncles, des moules, des escargots et des vers, pour ne nommer que ceux-là.

Lorsque les gens se mettent à réfléchir sur l’histoire naturelle, que ce soit des scientifiques ou la population en général, certaines questions leur viennent immédiatement à l’esprit. La première et sans doute la plus importante est : « Qu’est-ce que c’est? ». Tu penserais qu’on connaît toujours la réponse à cette question, mais c’est faux. En fait, si les estimations sont exactes, il existe plus d’espèces inconnues dans le monde que d’espèces connues. Heureusement, les animaux les plus évidents et les plus faciles à trouver ont été décrits, ou du moins, nous pouvons déterminer avec qui un spécimen est apparenté si aucun nom officiel n’existe. Passons à la deuxième question : « Comment cette chose fait-elle pour survivre? ». C’est une question particulièrement fréquente pour les animaux marins, qui se présentent sous tout un éventail de formes, de tailles et de couleurs. Les questions qu’on se pose ensuite peuvent ressembler à celles‑ci : « Quel est son habitat? Est‑il utile? Pourquoi devrait-on s’y intéresser? ».

une amphipode de l'Arctique

Un amphipode de l'Arctique.

Les réponses à ces questions font partie des résultats de nos travaux de recherche marine dans l’Arctique. Elles contribuent à enrichir nos connaissances et à accroître notre appréciation du monde naturel, en plus d’être un point de départ pour tout autre travail scientifique. Par exemple, Kathleen Conlan tente d’évaluer les conséquences qu’auront les changements climatiques sur la vie marine de l’Arctique. Elle découvre et décrit ce qu’on trouve présentement là‑bas, et, puisqu’elle comprend les changements actuels, explique quelles espèces risquent d’être vulnérables. Elle prélève des échantillons dans tous les habitats possibles et revient de temps à autre pour constater ce qui a changé, ce qui représente un grand nombre d’échantillons et d’animaux à identifier. Pour un de ses échantillons, son équipe a déjà déterré 15 000 animaux dans un mètre carré de fond marin!  Ces petits organismes des grandes profondeurs sont importants. Ils nourrissent les poissons, les baleines, les phoques, les canards et les morses, qui sont de la nourriture pour les humains. Ils sont des recycleurs efficaces et éliminent les déchets de l’océan. Puis, si tu sais reconnaître les signes, ils peuvent te révéler des choses. Par exemple, est-ce que du méthane suinte du plancher océanique? Est-ce un habitat productif? Est-ce que cet endroit devrait devenir un parc marin? Y a-t-il des signes de pollution?

Mme Conlan, son équipe et ses collaborateurs recensent la vie marine pour une région complexe du Canada en cette période de changements climatiques à grande échelle, où les pressions accrues et les menaces croissantes dues aux voyageurs qui naviguent sur cet océan se font sentir et où des entreprises déterminées sont à la recherche de ressources pour assouvir notre appétit pour les combustibles traditionnels. Les petits animaux qui se promènent ici et là dans la boue des fonds marins sont importants, fournissent des services extraordinaires et renvoient un message éloquent sur le monde qui nous entoure.

Cet article, publié dans Recherche, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s