La grande aventure de MacKenzie!

Salut! Je m’appelle MacKenzie et je suis un bébé Merle d’Amérique. Voici l’histoire de ma grande aventure.

C’est une gentille personne de Facebook qui m’a appelé MacKenzie. Lorsque je suis sorti de ma coquille, j’habitais un nid avec mes deux frères, ma soeur, et mon père et ma mère. Notre nid était construit sur le rebord d’une fenêtre de l’édifice où se trouvent les collections et la recherche du Musée canadien de la nature. Ci-dessous, une photo de moi et de ma famille.

Le nid du Merle d’Amérique, Turdus migratorius, avec quatre oeufs.

Je me trouve à la droite. N’est-ce pas que je suis mignon? Image : Russ Brooks @ Musée canadien de la nature

Tout allait très bien jusqu’au jour où je suis tombé de mon nid.

Je ne me souviens pas vraiment de ce qui s’est passé. Tout ce que je sais, c’est qu’à un moment donné, je me trouvais dans le nid, puis l’instant d’après, j’étais en train de tomber.

Lorsque je suis tombé, je me suis fait très mal! Ma patte était réellement sensible, et j’avais peur parce que je n’étais pas capable de retourner dans mon nid auprès de ma famille. Heureusement, Pierre s’adonnait à passer par là, et il m’a vu sur le sol. Pierre Poirier est ce gentil monsieur qui prenait des photos et une vidéo de ma famille.

Voici un lien vers l’album de photos de notre famille, si cela vous intéresse :
http://www.facebook.com/media/set/?set=a.10150687962110125.699735.23627040124

Pierre a téléphoné à un de ses amis au Musée qui s’appelle Michel Gosselin. Michel en connaît beaucoup au sujet des oiseaux, et il m’a déposé dans une boîte garnie de ouate, là où j’étais en sécurité. Je me sentais plus à l’aise, mais je souffrais encore, j’avais faim, j’étais seul et j’avais peur! Voici ma photo dans la boîte que Michel m’a donnée.

Le jeune Merle d’Amérique dans sa boîte sur le sol, à côté de l’édifice.

Je me demande pourquoi ma mère et mon père n’ont pas fait notre nid avec de la ouate… c’est doux! Image : Russ Brooks @ Musée canadien de la nature

Ma mère et mon père étaient tellement occupés à nourrir mes frères Jack et J-Bird, et ma soeur Dot, qu’ils n’étaient maintenant plus capables de s’occuper de moi. C’est à ce moment que j’ai fait la connaissance de Russ, un autre ami de Pierre au Musée. Russ m’a ramassé et m’a fait faire ma première randonnée à bicyclette. Il connaissait une place extraordinaire où m’amener pour qu’on s’occupe de moi. Ce soir-là, Russ et son amie Mélanie m’ont nourri et se sont assurés que j’étais au chaud et en sécurité. J’ai été chanceux que Mélanie sache comment prendre soin des oiseaux! Voici une photo de moi pendant qu’on me donne à manger.

Le jeune Merle d’Amérique est nourri à l’aide d’une seringue d’alimentation.

Plus, plus, plus! Image : Russ Brooks @ Musée canadien de la nature

Et voici une autre photo de moi après un bon repas. À vrai dire, j’ai l’air un peu bougon à cause de ma patte qui faisait encore mal.

Le jeune Merle d’Amérique dans la boîte garnie de ouate.

C’est le temps de dormir. S’il vous plaît, fermez mes paupières. Image : Russ Brooks @ Musée canadien de la nature

Le lendemain matin, j’ai fait ma première randonnée en auto. Nous nous dirigions vers le Wild Bird Care Centre. J’étais très heureux dans l’auto; je gazouillais au rythme de la musique. J’aime vraiment Supertramp et Queen. Je me suis tenu tranquille pendant la prestation de Billy Idol… j’imagine que ce n’est pas vraiment mon style de musique.

En peu de temps, nous étions rendus au Wild Bird Care Centre à Nepean, en Ontario. Quand nous sommes arrivés, nous avons fait la connaissance d’un homme réellement gentil qui m’a fait passer un examen médical. J’avais encore très mal et j’étais aussi couvert de mites vraiment agaçantes, mais je savais que j’étais dans un endroit où l’on prendrait vraiment soin de moi. Voici une photo de moi et de Sana, le gentil monsieur qui a fait mon bilan de santé.

Sana tenant dans ses mains le jeune Merle d’Amérique.

Sana… il a très bien pris soin de moi. Image : Russ Brooks @ Musée canadien de la nature

Les gens du Wild Bird Care Centre m’ont donné des remèdes pour que je me débarrasse de ces mites agaçantes. Pouah! Ils m’ont également aidé à reprendre des forces. Une fois prêt, on m’a présenté à une toute nouvelle famille. J’ai passé quelques jours avec d’autres oisillons comme moi. C’était amusant car j’ai appris à voler avec différents oiseaux. Voici une photo du Wild Bird Care Centre… j’étais à l’intérieur.

L’extérieur du Wild Bird Care Centre.

J’aime le Wild Bird Care Centre. On a été tellement gentil avec moi! Image: Russ Brooks © Musée canadien de la nature

Puis, quelques jours plus tard, mes nouveaux frères et mes nouvelles soeurs ainsi que moi-même avons été relâchés dans la nature.

Merci à tous ceux qui m’ont aidé tout au long de ma grande aventure!

Cet article, publié dans Animaux, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La grande aventure de MacKenzie!

  1. Ève Laforest dit :

    Je suis contente de savoir que tu vas bien, petit MacKenzie. Et surtout de savoir que tout le monde s’est bien occupé de toi ! Lorsque tu élèveras ta propre famille, pense à revenir au NHB ! On s’ennuie tous de toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s