Goûter à l’Arctique à Iqaluit, au Nunavut

La directrice du Musée Meg Beckel prend part à l’expédition dans l’Arctique 2012 de Students on Ice. Pendant une semaine, elle voyage avec 75 adolescents de huit pays ainsi qu’une équipe de spécialistes des régions polaires dont plusieurs scientifiques du Musée. Meg Beckel nous fait part de ses impressions lors de ses premiers jours à Iqaluit, au Nunavut.

Je viens de passer deux jours extraordinaires avec l’expédition jeunesse 2012 de Students on Ice.

J’ai passé le premier jour à voyager, à rencontrer les gens, à m’installer à Iqaluit, à me familiariser avec le « karma » de Students on Ice et avec notre chef Jay!

Voici, résumée en quelques mots, mon impression de cette première journée : l’énergie de la jeunesse, l’excitation de la curiosité, la sagesse et l’expérience, la timidité de parler, la valeur de la force, de l’endurance, de l’agilité et de l’humour, les bienfaits du parrainage, la passion pour notre avenir à tous, la pluralité des langues, la diversité des origines et la soif commune d’apprendre, de voir, de partager, de connaître, de prendre et de donner.

Deux femmes assises à une table en train de parler.

Meg Beckel (à gauche) parle à une élève. Les membres de Students on Ice vont à la rencontre les uns des autres. Image: Lee Narraway © Students on Ice

Le deuxième jour, j’ai aussi rencontré les gens et écouté les anecdotes du personnel avec les élèves. La chef inuite Mary Simon nous a renseignés sur Iqaluit tandis que l’explorateur vétéran David Fletcher nous a entretenus sur les changements dans l’Arctique. Nous avons observé les immenses piles de glace accumulées dans la baie : un événement rarissime qui ne se produit qu’environ tous les 30 ans. Nous avons appris quelques mots inuits (Sila) et avons découvert ce qu’est la génération G : G pour générosité bien sûr, mais les adolescents de cette génération, qui font partie de cette expédition, sont aussi animés d’un sentiment de reconnaissance et d’appartenance au monde et d’une volonté de préserver l’environnement.

Six adolescents, les bras tendus, devant un énorme morceau de glace.

Les élèves n’en revenaient pas de voir les énormes masses de glace dans le port d’Iqaluit. Image: Lee Narraway © Students on Ice

Nous avons adoré notre visite chez Matty McNair à Iqaluit avec ses chiens de traîneau. Cette aventurière et exploratrice, qui s’est rendue dans les deux pôles, nous a montré sa technique pour exhiber sa dominance parmi ses chiens : elle se gonfle la poitrine et se tient bien droite devant eux. Voici un truc que nous pouvons maintenant tous utiliser dans notre vie de tous les jours.

Deux femmes brossent un chien blanc.

Le toilettage d’un chien de traîneau à Iqaluit. Lee Narraway © Students on Ice

Nous avons également visité le centre des visiteurs d’Iqaluit ainsi que le musée Nunatta Sunakkutaangit. J’ai été étonnée de découvrir un album de photos au deuxième étage du musée contenant des clichés datant de 1906…  des images magiques qui me transportaient dans l’Iqaluit du début du XXe siècle!

Un jeune homme regarde des artéfacts dans une vitrine.

Observation d’outils traditionnels inuits au musée d’Iqaluit. Image: Lee Narraway © Students on Ice

Nous avons eu l’honneur de visiter l’Assemblée législative du Nunavut à l’élégante architecture et d’admirer la magnifique masse de cérémonie et les œuvres d’art offertes par les provinces et les territoires du pays pour célébrer la création du Nunavut. Nous avons ensuite écouté une inspirante histoire de passion, de courage et de ténacité racontée par le fils de Matty, Eric : en compagnie de sa soeur, il a traversé le passage du Nord-Ouest en ski aérotracté et rencontré plus d’ours blancs qu’il ne l’aurait souhaité.

Deux filles examinent des plantes au sol.

Les élèves Marine Poirie et Ariana Vaisey examinent à la loupe des plantes arctiques. Image: Lee Narraway © Students on Ice

Le soir, nous avons applaudi la rapeuse de Toronto Evalyn Parry qui a chanté son respect pour l’eau et sa passion pour le vélo. Nous avons terminé la soirée sur une discussion intéressante avec des maîtres sculpteurs du Nord et une démonstration de sculpture. Quelle mémorable journée !

Le navire qui nous conduira à l’île de Baffin puis au Groenland est arrivé la nuit dernière. Nous embarquerons très bientôt… enfin, quand les glaces auront libéré la baie!

Suivez l’expédition (site en anglais seulement – images et blogues quotidiens des participants).

Cet article, publié dans Arctique, Éducation, Sur le terrain, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s