Têtosaure, notre premier concurrent de Dino Académie : Une tête sans corps

Voici le premier d’une série de cinq blogues signés Jordan Mallon, Ph. D., sur les candidats fossiles au concours Dino Académie organisé par le Musée. Du 16 février au 17 mars, visitez le Musée et élisez votre préféré parmi cinq dinosaures encore emprisonnés dans leur coque de plâtre.

Les dinosaures à bec de canard (hadrosauridés) figurent parmi les fossiles les plus communs en Alberta. Pour une raison non élucidée, les squelettes sont le plus souvent trouvés décapités. Il semble qu’à la mort de l’animal les os du crâne se désarticulaient et se séparaient du reste de la carcasse qui se maintenait ensemble grâce à divers ligaments. Notre premier candidat de Dino Académie, surnommé Têtosaure, constitue une remarquable exception : c’est une tête sans corps!

Une volumineuse coque de plâtre repose sur une plateforme de bois sur une étagère.

Le spécimen Têtosaure sur une étagère de la réserve du Musée dans son édifice des collections à Gatineau, au Québec. L’inscription sur le plâtre indique qu’il s’agit du 3e spécimen collecté par l’équipe de Charles H. Sternberg en 1914. Image : Pierre Poirier © Musée canadien de la nature.

Le crâne a été mis au jour par Levi Sternberg en 1914, près de ce qui est devenu le parc provincial Dinosaur de l’Alberta. Les renseignements disponibles ne nous permettent pas de savoir de quelle espèce d’hadrosauridé il s’agit. Il semble avoir été collecté précipitamment au cours d’une saison particulièrement fructueuse et les notes de terrain le concernant ne sont pas informatives.

Photo noir et blanc d’un paysage des badlands de l’Alberta.

Un cliché des badlands de l’Alberta, où la famille Sternberg a collecté des fossiles comme Têtosaure. Prise au niveau de la prairie, cette photo illustre bien le pittoresque et la dangerosité de la topographie de la région. Image : Charlie H. Sternberg © Musée canadien de la nature.

Têtosaure peut appartenir à un grand nombre d’espèces de dinosaures à bec de canard collectés dans le parc Dinosaur, notamment à un lambéosauriné à crête creuse comme Corythosaurus, Lambeosaurus ou Parasaurolophus (dont vous pouvez admirer un magnifique spécimen dans la Galerie des fossiles Talisman Energy du Musée), ou encore à un hadrosauriné à crête massive tels Brachylophosaurus, Gryposaurus ou Prosaurolophus.

Dessin en couleur d’un dinosaure assis sur ses pattes arrière.

Têtosaure appartient vraisemblablement à un dinosaure à bec de canard à tête plate (hadrosauriné), comme Gryposaurus dépeint ici. Illustration : Brett Booth © Musée canadien de la nature.

La dimension de la coque de plâtre nous incite à penser que Têtosaure est probablement un hadrosauriné. En effet, ce plâtre pourrait difficilement contenir l’énorme crête qui caractérise les lambéosaurinés.

Il serait intéressant de découvrir l’identité de Têtosaure. Les hadrosaurinés n’étant pas aussi abondants et diversifiés que les lambéosaurinés dans le parc Dinosaur, la découverte d’un nouveau spécimen revêtirait un grand intérêt. J’aimerais beaucoup savoir si les dents du spécimen présentent des marques d’usure microscopiques qui pourraient nous renseigner sur son alimentation.

Le crâne d’un dinosaure.

Ce crâne de Parasaurolophus est dans la Galerie des fossiles Talisman Energy au Musée. Image : Laura Sutin © Musée canadien de la nature.

Et qui sait, peut-être Têtosaure est-il le représentant d’une espèce jusque là inconnue! Vos votes pourraient nous permettre de faire toute la lumière sur le sujet. Alors visitez le Musée canadien de la nature à partir du 16 février et votez sur les lieux pour votre candidat préféré au concours Dino Académie.

La semaine prochaine, je vous présenterai notre deuxième concurrent de Dino Académie : Dents mystères!

Cet article, publié dans Éducation, Événements, Collections, Fossiles, Recherche, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Têtosaure, notre premier concurrent de Dino Académie : Une tête sans corps

  1. Ping : 2e concurrent de Dino Académie : Dents mystères, le carnivore en quête d’une identité | Le blogue du Musée canadien de la nature

  2. Ping : Concurrent no 3 de Dino Académie : Le Cornu ou le secret de la corne perdue | Le blogue du Musée canadien de la nature

  3. Ping : 4e concurrent à Dino Académie : Coup de massue – Une queue redoutable | Le blogue du Musée canadien de la nature

  4. Ping : Le 5e concurrent de Dino Académie : Le Roi Ed — Le précieux holotype | Le blogue du Musée canadien de la nature

  5. Ping : Et le gagnant de Dino Académie est… | Le blogue du Musée canadien de la nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s