L’enseignement et l’apprentissage dans le Nord : recherches estivales sur le terrain à l’auberge Arctic Lodge

J’avais 24 ans la première fois que je me suis rendu dans l’Arctique, et je me souviens à quel point je m’estimais chanceux à l’époque de me joindre à une expédition du musée dans l’Arctique à un si jeune âge. C’est lors de ce voyage que j’ai rencontré Gary Okheena, qui a à peu près mon âge, et qui a vécu son enfance dans le village d’Uluhaktok dans les Territoires du Nord-Ouest.

Paul Sokoloff en camion.

Paul Sokoloff se repose dans une camionnette à Kimmirut sur l’île Baffin, après une expédition le long de la rivière Soper. Image Jeff Saarela © Musée canadien de la nature.

Pendant que je m’affairais à collectionner et à presser des plantes, en tâchant d’apprendre les noms latins auprès de mes collègues du musée, Gary guettait l’approche des loups et des ours qui auraient pu, sans cela, ruiner une journée parfaite dans la toundra. Il prenait quand même le temps de venir nous voir pour nous enseigner le nom inuvialuktun de certaines des plantes qu’il connaissait bien et nous raconter ses propres voyages sur le territoire. Ça été une belle expérience interculturelle.

Le conservateur du musée Jennifer Doubt et le guide Gary Okheena debout sur la toundra.

Le conservateur du musée Jennifer Doubt et le guide local Gary Okheena, sur l’île Victoria au Nunavut en 2010. Image: Paul Sokoloff © Musée canadien de la nature.

Cette année, du 4 au 11 juillet, j’aurai la chance de revivre l’excitation d’un premier contact avec l’Arctique, et je pourrai voir celui-ci à travers les yeux de gens qui y ont grandi, alors que j’accompagne des jeunes du sud et du nord canadiens dans une expédition organisée par l’auberge Arctic Watch sur l’île Somerset.

L'auberge Arctic Watch, sur les rives de l’anse Cunningham.

L’auberge Arctic Watch, sur les rives de l’anse Cunningham. En été, l’auberge constitue le plus important (et souvent le seul) peuplement sur l’île Somerset. Image © Arctic Watch Lodge

Pendant une semaine, je vais m’associer à l’auberge en tant que « chercheur en résidence ». Je vais enseigner la biodiversité des plantes arctiques, la manière de les collecter et de les identifier sur le terrain, ainsi que la signification du travail scientifique dans le Nord, à des participants réunis pour l’occasion. En retour, les étudiants du Nord vont pouvoir m’apprendre quel sens ils attribuent à l’Arctique – leur chez soi – et à la faune qu’on y trouve.

Carte du Canada mettant en évidence l’île Somerset dans l’Extrême-Arctique.

L’auberge Arctic Watch et l’île Somerset sont au plein centre de l’archipel de l’Arctique canadien. D’une perspective botanique, c’est la pointe la plus au sud de l’Extrême-Arctique, là où le paysage est dominé par des plantes rustiques, des mousses et des lichens. Image © Musée canadien de la nature.

Pendant le voyage, je vais également recueillir des spécimens botaniques au profit du Projet de la flore arctique du Canada et de l’Alaska. Ceci constituera la première recension exhaustive de la côte nord de l’île par le Musée canadien de la nature et nous permettra d’établir une bonne référence pour étudier la diversité végétale du seul site habité sur l’île Somerset. Ces spécimens, recueillis par moi-même et les étudiants de l’expédition, deviendront un élément permanent de la collection du musée à des fins de recherche. C’est incroyable ce qu’on peut accomplir en réunissant des gens autour d’un objectif éducatif!

Paul gazouillera en direct sur le terrain pendant son voyage; vous pouvez le suivre sur le compte @Paul_Sokoloff; mot-clic : #NatureArctic.Vous pouvez également suivre sa progression en direct : (https://share.delorme.com/6443bf26d2074ff69fd11bf7dcf6c27a).

Texte traduit de l’anglais.

Cet article, publié dans Arctique, Plantes et algues, Sur le terrain, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’enseignement et l’apprentissage dans le Nord : recherches estivales sur le terrain à l’auberge Arctic Lodge

  1. Ping : 6 jours, 9 jeunes, 145 spécimens, 1 refuge dans l’Arctique : additionnez le tout et vous obtiendrez l’expédition 2013 à l’Arctic Watch Lodge. | Le blogue du Musée canadien de la nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s