Des contreforts aux badlands : découvertes fossiles en Alberta

Mon équipe et moi sommes sur le terrain en Alberta depuis maintenant deux semaines, alors j’ai pensé vous transmettre un sommaire de mes découvertes jusqu’à présent.

Jordan Mallon et Scott Rufolo assis par terre parmi les collines des badlands.

Jordan Mallon et Scott Rufolo font une pause pendant des travaux de prospection dans les badlands du sud-est de l’Alberta à la recherche de fossiles. Image: Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

Comme il a été mentionné précédemment, j’ai passé les premiers quelques jours dans les contreforts de l’Alberta, près de Bottrel et Sundre. Le but était simple : prospecter la formation de Brazeau localement à la recherche de signes de dinosaures du Crétacé tardif normalement rares à cet endroit. Je suis heureux d’annoncer que nous ne sommes pas revenus bredouilles : mon guide, Sue Marsland, a mis au jour un os de dinosaure fragmentaire provenant d’un endroit près de la rivière Little Red Deer. Il est difficile de l’identifier précisément en raison du peu de restes, mais il semble s’agir d’un petit os de membre provenant d’un dinosaure ornithischien.

Prise de vue rapprochée de feuilles fossilisées dans une roche.

Feuilles fossilisées et os trouvés lors d’une prospection dans les contreforts de l’Alberta. Image: Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

Par ailleurs, nous avons trouvé une abondance de fossiles de feuilles et d’invertébrés marins, qu’on trouve fréquemment dans la formation de Brazeau. Il est évident que nous devrons consacrer beaucoup plus de temps à explorer cet endroit pour mieux comprendre à quoi ressemblaient les dinosaures des contreforts de l’Alberta.

Contrairement aux contreforts, le temps que j’ai passé dans le sud-est de l’Alberta a été productif jusqu’à maintenant. Mon équipe (Margaret Currie et Scott Rufolo) et moi-même avons fait un certain nombre de découvertes intéressantes. Notre première mise au jour a été la patte d’un dinosaure à cornes (Cératopsien), que nous n’avons pas recueillie parce qu’elle était trop mal préservée.

Scott Rufolo assis près d’une patte partiellement mise au jour d’un dinosaure à cornes.

Scott Rufolo pose avec une patte arrière de dinosaure à cornes que nous avons mise au jour sans la recueillir. Image: Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

Nous avons également mis au jour deux microsites, qui contiennent une abondance de fragments de vertébrés fossiles tels que des poissons, des tortues, des crocodiles et des dinosaures. Ces sites sont idéals pour répertorier la biodiversité locale de l’époque. Nous avons trouvé un dépôt d’ossements de Cératopsiens, qui jusqu’à maintenant a produit quelques os de membres, des vertèbres et une petite corne frontale.

La corne nasale très détériorée par les intempéries d’un Cératopsien (près d’un pic pour illustrer l’échelle).

La corne nasale très détériorée par les intempéries d’un Cératopsien (près d’un pic pour illustrer l’échelle). Image: Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

Nous avons également recueilli une corne nasale recourbée vers l’avant d’un Cératopsien, probablement un Centrosaurus, qu’il est fréquent de trouver à cet endroit. La carapace complète d’une tortue à carapace molle a également été mise au jour ; nous allons y revenir vers la fin de notre voyage pour la recueillir (lisez sur la collecte d’une carapace de tortue trouvée l’année dernière). Nous allons également rapporter des os pour la station de préparation de fossiles pour enfants dans la Galerie des fossiles Talisman Energy.

Somme toute, je suis très heureux de nos efforts jusqu’à maintenant. Malgré le terrain difficile et souvent très à pic des badlands à cet endroit, nous avons un certain nombre de découvertes en cours. J’espère tout de même que le meilleur est encore devant nous. Je ne manquerai pas d’afficher un compte rendu de notre campagne sur le terrain, à notre retour de l’Alberta la semaine prochaine. Jusque-là, tenez-vous au courant de nos progrès sur Twitter en me suivant (@Jordan_Mallon) ou à l’aide du mot-clic #CMNPalaeo.

Lisez les précédents blogues sur cette expédition :

Direction l’Alberta! Le retour à la chasse aux fossiles de dinosaures

Texte traduit de l’anglais.

Cet article, publié dans Fossiles, Recherche, Sur le terrain, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Des contreforts aux badlands : découvertes fossiles en Alberta

  1. Ping : L’expédition 2014 de paléobiologie en Alberta : Une rétrospective | Le blogue du Musée canadien de la nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s