La chasse aux dinosaures : pas toujours évidente !

Dans ma première année de travaux de paléontologie sur le terrain le long de la rivière Saskatchewan Sud en Alberta—il y a de cela trois saisons—je suis tombé sur une énorme falaise avec un intéressant fossile de dinosaure qui en ressortait près de la base. Il n’y avait pas grand-chose d’apparent : juste un os plat recourbé à un bout, visible en coupe transversale (le reste de l’os avait été cassé lorsqu’un morceau de la falaise s’est effondré il y a très longtemps).

Le fossile incrusté dans le roc.

Le fossile tel qu’il m’est apparu pour la première fois en 2013. Image : Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

Il était difficile de se prononcer à l’époque, mais j’avais une idée de ce que ce pouvait être (ou peut-être de ce que j’espérais) : l’extrémité arrière d’une frange de dinosaure cornu. L’os était incrusté dans une roche ferrugineuse solide, avec neuf pieds de roc par-dessus. Je savais que je ne réussirais pas à l’extraire avec les simples outils manuels que j’avais sur moi à l’époque, mais je ne pouvais laisser tomber une découverte d’une telle importance potentielle et je comptais retournais un jour avec des outils mécaniques pour l’extraire.

Jordan Mallon debout près d’une falaise contenant le fossile incrusté.

Me voici en train de montrer l’énorme roche qui recouvre l’os. Image : Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

C’est donc ce que j’ai fait cette année. J’avais initialement et naïvement prévu de descendre jusqu’au fossile à partir du sommet avec un marteau-piqueur, mais la quantité et la dureté de la roche m’en ont empêché.

Au lieu de cela, le technicien en paléobiologie Alan McDonald et moi-même avons choisi de découper une tranche dans le flanc de la falaise à l’aide d’une meuleuse à angle pour extraire le spécimen. Alan a quadrillé la roche autour du fossile et nous avons dégagé les blocs ainsi créés à l’aide d’un marteau et d’un ciseau.

Le technicien Alan McDonald se penche pour quadriller le mur de roche.

Le technicien Alan McDonald se prépare à couper en utilisant la méthode de quadrillage pour extraire le fossile. Image : Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

La tâche a été longue, étouffante et très poussiéreuse, mais après plusieurs heures de découpage et de picotage, nous avons enfin vu le fossile dans toute sa splendeur…un os iliaque partiel (os de la hanche) d’un dinosaure à bec de canard.

Misère! Certainement pas un haut fait de ma carrière. Les dinosaures à bec de canard sont des plus fréquents dans ces contrées et un os iliaque partiel de plus ne nous apprendra pas grand-chose que nous ne savons déjà.

Vue de l’os iliaque de l’hadrosaure, partiellement encastré dans une coque de plâtre.

L’os iliaque dans toute sa splendeur, partiellement encastré dans une coque de plâtre. Le fossile fait un peu moins de deux pieds en longueur. Image : Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

Toujours est-il qu’en matière de fossiles, l’union fait la force, comme le disait un copain paléontologue dans un récent blogue (en anglais seulement). Un jour, un étudiant trouvera peut-être quelque chose d’important à dire sur cet os iliaque que je n’avais pas remarqué. Si oui, j’espère qu’il appréciera le travail acharné qui a permis de le recueillir!

Lisez les précédents blogues de Jordan par rapport à ses recherches en Alberta:
L’expédition 2014 de paléobiologie en Alberta : Une rétrospective

Texte traduit de l’anglais.

Cet article, publié dans Collections, Fossiles, Recherche, Sur le terrain, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La chasse aux dinosaures : pas toujours évidente !

  1. Ping : Badlands de l’Alberta : La chance nous sourit enfin ! | Le blogue du Musée canadien de la nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s