Novembre en Virginie-Occidentale : inspirer la prochaine génération

La nature près de tous : une priorité partagée! Ce slogan percutant, et les projets qu’il décrit, a émergé lors d’une séance de création à laquelle j’ai eu le privilège de participer ce novembre. Permettez-moi de vous expliquer ce qui arrive lorsque 150 personnes se rencontrent dans le but d’inspirer une nouvelle génération à se brancher sur la nature.

Meg Beckel sur la proue d’un navire dans l’Arctique.

Meg Beckel, qu’on voit lors d’une expédition dans l’Arctique avec l’organisme Students on Ice, fait partie d’une équipe internationale qui développe des idées pour brancher les jeunes sur la nature.

L’idée de la conférence, qui s’est tenue en Virginie-Occidentale, est issue du Congrès mondial de la nature de 2012, parrainé par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). À l’époque, les PDG des parcs du monde entier se sont rencontrés pour discuter du besoin urgent d’inspirer une nouvelle génération à visiter les parcs et établir des liens avec la nature. Ce thème a été repris au Congrès mondial des parcs en 2014, où un engagement a été formulé d’inclure un volet du programme à ce sujet à l’UICN Congrès mondial de la nature de 2016 à Hawaï.

La rencontre en Virginie-Occidentale constituait le sommet préparatoire de l’Amérique du Nord au congrès de 2016. Deux jours, des séances de discussion en groupe avec modérateur et des conférenciers inspirants ont donné 15 initiatives collaboratives à présenter à Hawaï pour mobiliser davantage la communauté mondiale.

Des gens traversent un pont devant un grand immeuble.

Vue du National Conservation Training Center en Virginie-Occidentale, site du sommet nord-américain auquel Meg Beckel a participé. Image : © U.S. Fish and Wildlife Service.

Permettez-moi de partager une initiative élaborée par notre équipe. Elle s’inspire d’une vision du groupe selon laquelle « la nature doit être accessible partout à tous ». Nous avons conclu qu’un pas vers cette vision serait franchi en permettant aux gens de retrouver la nature qui se trouve près de leur lieu d’habitation. Un jeune membre du groupe a proposé simplement que nous fassions la promotion d’un outil numérique qui existe déjà et est gratuit. Il s’agit du site Web appelé « walkscore.com » (en anglais seulement).

Vue de la page Web principale de walkscore.com

Capture d’écran du site walkscore.com. Image : walkscore.com © walkscore.com

Nous l’avons tous utilisé pour trouver des aires naturelles près de nos propres maisons (j’ai bien sûr jeté un coup d’œil sur mon quartier à Ottawa!). L’application fonctionne au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Elle répertorie également les parcs et les lieux de plein air. Quel outil!

Donc, à partir de ce remue-méninges, une initiative est née pour encourager les gens et les organisations à promouvoir walkscore.com! Nous l’avons baptisée : « La nature : à un clic et à quelques pas de chez vous ». Nous avons ensuite conjugué notre initiative avec trois autres qui portaient sur l’appropriation communautaire d’espaces naturels, la conception d’espaces naturels par la communauté et la priorité accordée aux espaces naturels par les divers paliers de gouvernement.

Deux filles observent un papillon de près.

L’objectif du sommet était d’impliquer les jeunes dans la cause de la nature : inspirer la prochaine génération. Image : istock © kirin_photo

Il en est résulté une initiative pour les englober toutes, intitulée : « L’espace naturel à proximité de tous : une priorité partagée », avec en sous-texte : créez-le, faites-le vôtre, trouvez-le, partagez-le.

Bien sûr, d’autres groupes ont fait la même démarche et ont élaboré des projets tout aussi stimulants. Un de ceux-ci proposait un sommet international avec les jeunes et pour les jeunes. (Les membres de la génération Y étaient nombreux à notre sommet, mais une seule personne avait moins de 18 ans.) Une autre proposition consistait à lancer un Corps mondial de la nature pour les jeunes, qui offrirait un internat aux jeunes dans le cadre de leurs études secondaires.

Logo of the IUCN Hawaii World Conservation Congress. © IUCN

© IUCN

Comme vous pouvez le voir, il en est ressorti de nombreuses idées pour rendre la nature de nouveau pertinente aux jeunes. Certaines de ces idées peuvent être concrétisées dès maintenant alors que d’autres nécessiteront du temps, du talent et des ressources pour avancer. J’ai hâte de voir ce qui adviendra du congrès UICN à Hawaï et au-delà.

Texte traduit de l’anglais.

Cet article, publié dans Éducation, Événements, Musée écologique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Novembre en Virginie-Occidentale : inspirer la prochaine génération

  1. MyoPaname dit :

    La nature peut fédérer petits et grands … autour de magnifiques progrès ! Un grand bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s