Mes diatomées irlandaises, partie 2

Comme je le mentionnais dans mon blogue précédent, j’ai profité d’un voyage de tourisme en Irlande pour collecter des échantillons de diatomées. Je vous présente ici les meilleurs des 21 sites de collecte que j’ai visités et certains des résultats obtenus.

Certains échantillons ne comprennent que quelques spécimens, alors que d’autres en contiennent des milliers appartenant à diverses espèces. Il était plus facile de récolter des diatomées en grand nombre et de prélever les échantillons dans des eaux calmes à lit boueux que dans les eaux vives ou dans les cours d’eau à fond rocheux.

La rivière Abbey à Limerick

Collage : un quai au bord d’une rivière dans une ville et la photo au microscope d’une diatomée.

Le quai à Arthur’s Quay sur l’Abbey, avec un barrage d’un mètre et un écoulement dans le fleuve Shannon, à Limerick, en Irlande. La diatomée d’eau douce Nitzschia vermicularis (dimension : 100 μm) que j’ai prélevée dans la rivière Abbey. Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

La rivière Abbey était mon premier site de collecte. Il s’agit d’un défluent d’eau douce du fleuve Shannon à Limerick. Elle finit par se rejeter dans les eaux de marée saumâtres du fleuve Shannon avec un dénivelé d’environ un mètre. Parce qu’elle est bordée de murs (comme la plupart des cours d’eau dans les villes irlandaises), elle est difficile d’accès.

Heureusement, à Arthur’s Quay, un couple m’a invité sur son quai où était amarrée une barque. À partir de la barque, j’ai pu prélever de bons échantillons. Je leur avais mentionné que je venais du Canada et que le nom de jeune fille de ma mère était Arthur. Ceci a peut-être joué en ma faveur!

J’ai remercié ces aimables personnes et suis retourné à l’hôtel pour traiter mes échantillons.

Un bécher surmonté d’un entonnoir avec filtre, des fioles et des notes manuscrites sur une table.

L’équipement que j’utilisais à l’hôtel pour sécher, préparer et annoter les échantillons de diatomées. Image : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

De retour au Canada, j’ai examiné le fruit de mes collectes avec Paul Hamilton, chercheur spécialisé dans les diatomées d’eau douce avec lequel je travaille comme bénévole au Musée canadien de la nature. Nous avons découvert que ces échantillons contenaient à la fois des diatomées d’eau douce et d’eau salée. Cela s’explique par une forme ou une autre de mélange des eaux dû peut-être aux fortes marées du printemps, au vent ou au transport, par les oiseaux, de gouttes d’eau contenant des diatomées.

Le château Kylemore au lac Maladrolaun

Le magnifique château Kylemore, que j’ai montré dans mon précédent blogue, se trouve au bord du pittoresque lac Pollacapall et près du lac Maladrolaun. Il a été relativement facile de faire les prélèvements à cet endroit. J’en ai effectué un à chacun des lacs et un autre dans un fossé de drainage. Avec ses fonds plutôt boueux, le lac Maladrolaun a donné les meilleurs résultats.

Collage : un lac bordé d’arbres à l’avant-plan et la photo au microscope d’une diatomée.

Le lac Maladrolaun près du château Kylemore, à Connemara, dans le comté de Galway, en Irlande. La diatomée Diploneis ovalis (dimension : 40 μm) que j’ai prélevée dans ce plan d’eau.
Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

Le fleuve Carrowbeg à Westport

Le fleuve Carrowbeg traverse la ville de Westport avant de se jeter dans la baie de Clew sur la côte ouest. Bien que les berges de ce fleuve aient été murées, j’ai pu y accéder par un escalier situé sous le pont à l’angle des rues South Mall et Bridge et obtenir un échantillon contenant beaucoup de diatomées des plus intéressantes.

Collage : un fleuve étroit coulant entre des murs dans une ville; une diatomée grossie au microscope.

Le fleuve Carrowbeg avec, en arrière-plan, la rue Bridge, à Westport, dans le comté de Mayo. J’y ai prélevé cette diatomée Gomphomenia truncatum (dimension : 42 μm). Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

Le ruisseau Burn à Donaghadee

Avec notre groupe de voyageurs, nous avons passé une soirée dans la ville côtière de Donaghadee, en Irlande du Nord, juste à l’est de Belfast. Pendant mon heure de liberté avant le repas du soir, j’ai découvert un tuyau de drainage le long d’un ouvrage de protection des côtes. En remontant quelques rues et grâce à l’aide de quelques riverains, j’ai fini par trouver une section à découvert de ce ruisseau près du parc Crommelin. J’ai effectué un prélèvement juste à l’endroit où l’eau disparaissait dans le tuyau.

Collage : une baie dans une ville, à marée basse, et la photo au microscope d’une diatomée.

Collage : l’ouvrage de protection des côtes, où le ruisseau Burn coule dans la mer, à Donaghadee, dans le comté de Down, en Irlande du Nord. J’ai collecté la diatomée Stauroneis smithii (dimension : 25 μm) dans le ruisseau en amont du tuyau. Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

Plus tard, un courriel de la société historique de Donaghadee m’a appris que ce cours d’eau s’appelait Burn, qui en gaélique signifie « ruisseau d’eau douce ». Il servait autrefois à alimenter un moulin et avait été canalisé dans les années 1950 après une inondation.

L’étang du parc St Stephen’s Green, à Dublin

Doté d’un magnifique étang, le parc St Stephen’s Green se trouve au cœur de Dublin, la capitale de la république d’Irlande. Ce long étang en forme de nœud papillon offre des sites de collecte accessibles à ses deux extrémités. Ce plan d’eau abrite des cygnes, des grues, des canards et autres oiseaux. Alors que je collectais mes échantillons, une poule d’eau s’est approchée, curieuse de voir ce que je faisais.

Collage : un étang bordé d’arbres et la photo au microscope d’une diatomée.

Des oiseaux aquatiques sur le magnifique étang du parc St Stephen Green à Dublin, en Irlande. La diatomée Encyonema silesiacum (dimension : 25 μm). Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

L’étang des Italian Gardens à l’île Garnish

L’île Garnish se trouve dans le port abrité de Glengarriff dans la baie de Bantry, au sud-ouest de l’Irlande. Elle est accessible par traversier, à partir duquel on peut voir des phoques prenant le soleil sur les rochers. Reconnue pour ses jardins et ses magnifiques promenades, l’île offre une grande diversité de plantes et une tour de pierre panoramique. J’ai effectué des prélèvements dans l’étang des Italian Gardens et à deux endroits le long d’un ruisseau situé dans une région de l’île appelée Happy Valley.

Collage : un bassin d’eau rectangulaire avec un pavillon à l’arrière-plan; une diatomée grossie au microscope.

L’étang des Italian Gardens à l’île Garnish dans le comté de Cork, en Irlande, et la diatomée Pinnularia appendiculata (dimension : 28 μm) que j’y ai prélevée. Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

La rivière Deenagh, à Killarney

La rivière Deenagh traverse les zones arborées du magnifique parc national de Killarney dans la ville du même nom. En raison de ses eaux vives et de son fond rocheux, j’ai choisi un site plus calme près des berges pour procéder à la collecte de l’échantillon. Dans ce parc, les visiteurs peuvent effectuer des promenades en carrioles tirées par des chevaux sur des sentiers et sur ce pont.

Collage : une rivière coulant sous un pont et la photo au microscope d’une diatomée.

La rivière et le pont Deenagh au parc national Killarney à Killarney, dans le comté de Kerry, en Irlande. J’ai prélevé cette diatomée Navicula lanceolata (dimension : 26 μm) dans la rivière. Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

Le fleuve Abhainn Bhaile na Rátha à Dunquin

Dunquin est une petite ville sise sur la spectaculaire péninsule de Dingle, où on a tourné le film La fille de Ryan dans les années 1970. Le fleuve Abhainn Bhaile na Rátha circule dans les campagnes des environs de Dunquin pour aller se jeter dans la baie de Dingle. À cause du courant, j’ai choisi un endroit plus calme près de l’embouchure du ruisseau pour prendre mes échantillons.

Collage : une rivière à l’embouchure d’une baie; une diatomée vue au microscope.

Le fleuve Abhainn Bhaile na Rátha avec, à l’arrière-plan, la baie de Dingle, près de Dunquin dans le comté de Kerry. Cette diatomée Cocconeis placentula, (dimension : 35 μm) a été prélevée dans le fleuve. Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

Le Washing Pool à Adare

Située au sud-ouest de Limerick, la ville d’Adare est traversée par un petit tributaire de la rivière Maigue. Le pont de la rue Main le traverse à un endroit appelé « Washing Pool » (bassin des lavandières), parce qu’autrefois les femmes y lavaient leur linge. Les animaux l’utilisaient aussi pour s’abreuver. Alors que je collectais mon échantillon, de petits crustacés qui visiblement aimaient les diatomées se sont dardés vers mon contenant de prélèvement.

Collage : un bassin entouré de murs de pierre et la photo au microscope d’une diatomée.

Le « Washing Pool » sur un tributaire de la rivière Maique, à Adare, dans le comté de Limerick. J’ai recueilli dans le bassin cette diatomée Cymatopleura solea (dimension : 130 μm). Images : Joe Holmes © Musée canadien de la nature

Ces photos de lieu de collecte et de diatomées sont un échantillon des nombreuses autres que j’ai prises en Irlande.

Texte traduit de l’anglais.

Cet article, publié dans Plantes et algues, Recherche, Sur le terrain, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mes diatomées irlandaises, partie 2

  1. Ping : À la recherche de diatomées « urbaines » à Vancouver : Partie 1 | Le blogue du Musée canadien de la nature

  2. Ping : Sur les pas du pèlerin : la collecte de diatomées en Terre sainte | Le blogue du Musée canadien de la nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s