Bonne Journée Darwin! Les exemples de transition évolutive abondent au Musée canadien de la nature

Nous célébrons la naissance et l’oeuvre du célèbre biologiste Charles Darwin, qui aurait eu 207 aujourd’hui (12 février 2016).

Portrait d'un homme assis.

Charles Darwin, un an environ après la publication de De l’origine des espèces. Image : MM. Maull et Fox © Domaine public

Darwin est célèbre pour sa théorie de l’évolution par la sélection naturelle, qui a révolutionné les sciences biologiques et qui propose un mécanisme crédible pour expliquer l’évolution de la biodiversité sur Terre. Quand Darwin a publié De l’origine des espèces en 1859, il déplorait la piètre qualité des séquences de fossiles, lesquelles auraient dû, selon lui, contenir davantage d’exemples de transition évolutive.

Il ne se doutait pas qu’en continuant de mettre au jour des fossiles, on finirait par accumuler une abondance de ces exemples. En voici quelques-uns.

Deux squelettes suspendus au plafond; un troisième est monté sur pieds. Ambulocetus natans (CMNFV51838), Pakicetus attocki (CMNFV51974), Dorudon atrox (CMNFV51837).

Une série de squelettes de baleine composée du mammifère terrestre, Pakicetus (49 millions d’années), au fond, puis de l’animal barbotant dans les eaux peu profondes, Ambulocetus (47 millions d’années), enfin du plongeur des profondeurs, Dorudon (40 millions d’années). Image : Laura Sutin © Musée canadien de la nature

La séquence fossile des baleines présente une des meilleures séries de transitions successives. Il y a quelque 49 millions d’années, les ancêtres des baleines qui ressemblaient un peu à un chien se promenaient sur terre. Au fil du temps et au fur et à mesure qu’elles s’adaptaient à la vie marine, ces créatures devinrent plus grosses, leurs narines migrèrent vers le front, leurs pattes avant se transformèrent en nageoires pectorales, tandis que leurs pattes arrière disparaissaient virtuellement. Cette succession de changements est très bien illustrée dans la galerie de fossiles du Musée canadien de la nature.

Une autre transition bien documentée est celle de l’évolution conduisant des poissons aux tétrapodes (animaux à quatre pattes). Selon les connaissances actuelles, ce processus se serait déroulé de 390 à 360 millions d’années. C’est au cours de cette période que nous observons l’évolution de formes aux allures de poisson mais dotées de traits les rapprochant des tétrapodes : membres arrière, articulations portantes, cou, ceinture pelvienne fusionnée à la colonne vertébrale et absence de branchies. Un exemple de cette transition est le spécimen Tiktaalik que le Musée canadien de la nature héberge au nom du territoire du Nunavut auquel il appartient.

Fossiles de Tiktaalik roseae (NUFV108) et de fiches documentaires dans un plateau.

Le célèbre poisson à pattes Tiktaalik, qui présente un intéressant mélange de traits des poissons et des tétrapodes, illustre à merveille le lien évolutif qui unit ces deux groupes. Image : Jordan Mallon © Musée canadien de la nature

Étant « dinophile », je ne pourrais conclure cet article sans vous présenter une séquence fossile de mes animaux préférés. Et c’en est toute une ! Il s’agit des cératopsiens, ou dinosaures à cornes, une lignée qui a commencé sous la forme de petits bipèdes sans cornes il y a 160 millions d’années pour comprendre d’énormes quadrupèdes à la face garnie de cornes, au temps de Triceratops il y a environ 66 millions d’années. Si seulement Darwin était vivant aujourd’hui : ne constaterait-il pas avec plaisir à quel point il avait raison ?!

Collage : Des crânes sur une table (fossile et moulage) et un squelette articulé de dinosaure dans une galerie. Psittacosaurus mongoliensis, Leptoceratops gracilis (CMNFV8889), Protoceratops andrewsi (CMNFV8511), Triceratops horridus (CMNFV34824).

Cette série de fossiles montre l’évolution des cératopsiens à partir de formes plus petites et moins ornées (p. ex. à gauche) vers de gros dinosaures à cornes comme ce Triceratops (à droite). Image : Jordan Mallon © Musée canadien de la nature

Texte traduit de l’anglais.

Cet article, publié dans Animaux, Collections, Fossiles, Histoire, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s