Un samedi après-midi inoubliable à préparer des fossiles de dinosaures

par Alan McDonald et Kathlyn Stewart

En tant que paléontologues du Musée canadien de la nature, une question nous est souvent posée : « Comment extrait-on les os de dinosaure de la roche ? »

En 2013, Kathlyn Stewart, l’une des paléontologues du Musée et la co-auteure de ce blogue, a émis l’idée que le meilleur moyen de répondre à cette question était de montrer ce que l’on faisait plutôt que de le décrire.

C’est ainsi qu’a vu le jour la station de préparation des fossiles de la Galerie des fossiles, qui connaît un vif succès.

Une femme debout devant une table sur laquelle reposent des fossiles; elle parle avec des visiteurs du Musée.

La paléontologue du Musée Kathlyn Stewart explique le processus de préparation des fossiles aux visiteurs de la Galerie des fossiles. Image : Hanna Stewart © Musée canadien de la nature.

À cette station, les visiteurs peuvent, tous les samedis après-midi, observer un paléontologue en train de préparer un authentique fossile de dinosaure à la table de démonstration et s’entretenir avec lui. Le scientifique est souvent le coauteur de ce blogue Alan McDonald, technicien des collections et chef du laboratoire de préparation des fossiles.

Nous travaillons avec de vrais spécimens de dinosaures provenant de nos collections, dont certains ont été mis au jour il y a plus d’un siècle. Les fossiles sont encore dans la coque de plâtre originale dont ils ont été enveloppés pour leur protection au moment de la collecte. Les visiteurs peuvent voir les outils et les techniques que nous employons dans le travail, souvent délicat, de préparation d’un vrai fossile.

Un homme devant des fossiles de dinosaure dans leur coque de plâtre.

Le technicien des collections du Musée Alan McDonald devant quelques spécimens dans leurs coques de plâtre non ouvertes dans une salle des collections du Musée. Les numéros apparaissant sur la coque fournissent la date de découverte du fossile. Des dizaines de ces spécimens attendent d’être ouverts. Les préparateurs du samedi ont donc du pain sur la planche et auront encore bien des fossiles nettoyés à ajouter à la collection. Image : Alan McDonald © Musée canadien de la nature.

Un homme, assis à une table de travail, nettoie un spécimen de fossile.

Le technicien des collections du Musée Shyong En Pan prépare des os de dinosaure dans une coque de plâtre à la table de démonstration de la station de préparation des fossiles. Ce spécimen, qui fait partie d’un crâne de dinosaure à bec de canard, a été collecté en Alberta par une équipe du Musée en 1954. Numéro de catalogue: CMNFV 57072. Image : Alan McDonald © Musée canadien de la nature.

Peu de temps après le lancement de la station, nous nous sommes rendu compte qu’il serait intéressant d’inviter les visiteurs à participer à la préparation des fossiles plutôt que de se limiter à la démonstration.

À gauche : Un homme et une femme aident des enfants à une station d’activités au Musée. à droite : une jeune femme supervise des enfants en train de nettoyer des fossiles de dinosaure à la station d’activités du Musée.

Les bénévoles Peter Sawyer et Hanna Stewart avec de jeunes visiteurs à la table d’activités pour enfants. Ici, les enfants, petits et grands, équipés de lunettes de protection, d’explorateurs dentaires et de brosses s’attèlent avec joie à la préparation d’un vrai os de dinosaure. Image : Alan McDonald © Musée canadien de la nature.

C’est ainsi que l’année suivante nous avons ajouté un volet interactif : la station d’activités pour enfants. Là, les visiteurs de tous âges peuvent participer à la préparation d’authentiques fossiles de dinosaure. Il s’agit d’os de dinosaures à cornes (cératopsiens) et à bec de canard (hadrosaures) provenant de notre collection d’enseignement, qui sont intégrés à un substrat simulé et enveloppés d’un plâtre comme les vraies coques de terrain. Les visiteurs préparent les fossiles avec des outils semblables à ceux que nous utilisons.

Une femme et un garçon examinent des fossiles de dinosaure à une station d’activités du Musée.

Deux visiteurs à la table d’activités pour enfants discutent de la stratégie à adopter pour retirer une vertèbre de dinosaure d’une roche simulée. On fabrique tout au long de l’année des répliques de coques de plâtre pour remplacer celles qu’ouvrent les centaines de paléontologues d’un jour. Image : Alan McDonald © Musée canadien de la nature.

Pendant que les paléontologues en herbe s’évertuent à extraire les os de dinosaure, le personnel de la section de paléontologie du Musée, ou nos dévoués et indispensables bénévoles, expliquent les différentes étapes nécessaires pour extraire le fossile du sol, l’enduire de plâtre, le transporter au laboratoire et le préparer à des fins d’étude.

Depuis 2013, on a traité plusieurs spécimens à la table de démonstration et on a ainsi ouvert l’accès à la collection scientifique du Musée tout en contribuant à de très intéressantes recherches, dont une étude récemment terminée (site en anglais) qui tente d’expliquer pourquoi les dinosaures cuirassés (ankylosaures) se fossilisent en général à l’envers.

Un homme avec un outil pneumatique enlève la roche d’un fossile de dinosaure.

L’assistant de recherche Scott Rufolo travaillant à une massue caudale de dinosaure cuirassé (ankylosaure). Il se sert d’un stylo pneumatique dont le fonctionnement s’apparente à celui d’un marteau-perforateur miniature pour enlever délicatement la roche sur la surface du fossile. Ce spécimen a fourni des données pour une étude effectuée par le paléontologue du Musée Jordan Mallon. Numéro de catalogue : CMNFV 31074. Image : Jonathan Huyer © Musée canadien de la nature.

La station de préparation des fossiles suscite un vif intérêt. Elle attire en moyenne 330 visiteurs chaque samedi après-midi et a enregistré un record pendant la fin de semaine de la fête du Canada 2017 avec plus de 900 personnes.

La station entame sa 5e année et nous nous réjouissons à l’idée de continuer à aiguiser l’intérêt des visiteurs et à susciter de futures carrières scientifiques.

Ensemble, nous attendons avec impatience de découvrir quels nouveaux fossiles se cachent sous les coques de plâtre !

 

Cet article, publié dans Éducation, Fossiles, Visiteurs du Musée, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s