Collecte de diatomées sous le soleil de l’Italie : Un citoyen scientifique enrichit les collections du musée

L’automne dernier, je suis allé en voyage en Italie avec mon frère. En plus d’admirer la basilique Saint-Pierre et de déguster des mets délicieux, j’ai fait ce que tout bénévole enthousiaste du musée ferait : collecter des diatomées d’eau douce pour la collection du musée.

Un collage de divers sites en Italie et de l’auteur.

Sens horaire à partir du haut à gauche : la basilique Saint-Pierre, dans la ville du Vatican; les gondoles à Venise; Pompéi avec le Vésuve en arrière-plan; la vallée des Temples d’Agrigente en Sicile; le citoyen scientifique Joe Holmes devant le cratère Silvestri au mont Etna en Sicile; l’île de Capri et la mer Tyrrhénienne. Image : Joe Holmes © Musée canadien de la nature.

Les diatomées sont des algues unicellulaires microscopiques enveloppées dans une fine coque de silice. Ces fascinants organismes mesurent à peine de 5 à 150 microns, soit un millionième de mètre.

Un collage montrant un pont enjambant un cours d’eau et plusieurs spécimens de phytoplancton.

Vue sur le Tibre à Rome, avec en arrière-plan le pont Sisto et la basilique Saint-Pierre. Deux échantillons y ont été prélevés. Les diatomées collectées indiquent un pH alcalin, des eaux saumâtres et des niveaux modérés de matières organiques. De gauche à droite : Tryblionella constricta (36 µm x 6 µm), Ulnaria acus (68 µm x 5 µm), Frustulia vulgaris (44 µm x 10 µm), Gyrosigma acuminatum (145 µm x 17 µm). Image : Joe Holmes © Musée canadien de la nature.

Ces organismes flottant font partie du phytoplancton, à la base du réseau alimentaire aquatique : ils convertissent la radiation solaire en énergie chimique, qu’ils emmagasinent, et le dioxyde de carbone en oxygène. On rencontre les diatomées dans toutes les eaux douces et marines. Les biologistes les utilisent pour évaluer la qualité de l’eau et pour étudier le climat.

Un collage montrant une tour le long d’un canal et plusieurs spécimens de phytoplancton.

Barrage sur le fleuve Arno à Florence, où un échantillon a été prélevé en bas à gauche. En haut :  Aulacoseira granulata (40 µm x 6 µm). En bas de gauche à droite : Gomphonema pala (23 µm x 10 µm), Diatoma vulgare (53 µm x 13 µm), Encyonema prostratum (44 µm x 18 µm). Image : Joe Holmes © Musée canadien de la nature.

À chaque moment libre au cours du voyage, j’ai collecté des échantillons de diatomées : 41 en tout, provenant de lacs, de cours d’eau, de fontaines et d’étangs dans tout le pays, notamment à Rome, à Florence, à Venise et en Sicile.

Un collage montrant l’auteur et plusieurs spécimens de phytoplancton.

Un canal d’irrigation près de Pomposa dans le delta du Pô. J’ai prélevé les diatomées à l’aide d’un extracteur de boue. Ces échantillons révèlent la présence de fortes concentrations de matières organiques, probablement issues des activités agricoles. De gauche à droite : Bacillaria paxillifera (55 µm x 4 µm), Gomphonema insigne (57 µm x 11 µm). De haut en bas : Tryblionella levidensis (30 µm x 15 µm), Cyclotella meneghiniana (12 µm x 12 µm).

De retour au laboratoire du musée, les échantillons ont été traités et les spécimens, photographiés et identifiés grâce à un guide des diatomées en ligne du gouvernement italien. Fait intéressant, les diatomées nous renseignent énormément sur la qualité des eaux et des sites italiens où elles ont été prélevées.

Un collage montrant un étang dans un jardin et plusieurs spécimens de phytoplancton.

Un étang du Jardin botanique de Palerme (Orto botanico di Palermo) en Sicile. À gauche : Navicula radiosa (70 µm x 10 µm). De haut en bas : Pseudostaurosira brevistriata (30 µm x 15 µm), Cocconeis placentula (22 µm x 14 µm). Rhoicosphenia abbreviata (32 µm x 9 µm). Image : Joe Holmes © Musée canadien de la nature.

Par exemple, la plupart des diatomées recueillies montrent une préférence pour un pH alcalin caractéristique des roches calcaires, volcaniques et carbonatées qui forment la majeure partie de la péninsule italienne. Certaines espèces sont indicatrices d’un niveau modéré à élevé de matières organiques, lesquelles proviennent vraisemblablement des exploitations agricoles environnantes. Enfin certains spécimens indiquent des traces d’eaux saumâtres, peut-être en raison de la présence de sel dans le sol ou de la proximité de la mer Méditerranée.

Un collage montrant un estuaire et plusieurs spécimens de phytoplancton.

L’estuaire du Girgenti, à San Leone en Sicile. Comme il s’agit d’eau de marée (la Méditerranée se trouve à gauche), toutes les diatomées collectées sont des espèces marines. De haut en bas : Achnanthes brevipes (27 µm x 8 µm), Navicula ramosissima (43 µm x 7 µm), Navicula longa var irregularis (48 µm x 9 µm), Synedra fasciculata (31 µm x 6 µm). Image : Joe Holmes © Musée canadien de la nature.

Beaucoup des espèces rapportées au cours de ce voyage étaient les mêmes que celles que j’avais recueillies précédemment au Canada, en Irlande et au Moyen-Orient.

Un collage montrant une plage et plusieurs spécimens de phytoplancton.

Torrente Santa Venera, Giardini Naxos, Sicile, vers le sud-est et la mer Ionienne. De haut en bas : Nitzschia sigma (61 µm x 7 µm), Nitzschia communis (29 µm x 4 µm), Nitzschia recta (69 µm x 7 µm), Navicula apiculata (34 µm x 9 µm). Image : Joe Holmes © Musée canadien de la nature.

Pour les chercheurs et les étudiants du musée, ces nouveaux spécimens italiens sont la preuve que les souvenirs scientifiques peuvent apporter beaucoup plus que de bons souvenirs!

Un collage montrant une plage et plusieurs spécimens de phytoplancton.

Vigna di Valle, lac Bracciano, source d’eau de Rome. Les diatomées collectées indiquent que l’eau est relativement saine, avec une faible teneur en nutriments. En haut : Aneumastus tuscula (32 µm x 12 µm). De gauche à droite : Cocconeis neodiminuta (21 µm x 13 µm), Raphoneis surirella (30 µm x 8 µm). Cavinula pseudoscutiformis (12 µm x 9 µm). Image : Joe Holmes © Musée canadien de la nature.

Texte traduit de l’anglais.

Cet article, publié dans botanique, Plantes et algues, Sur le terrain, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s