Si vous avez déjà séjourné au bord de la mer, vous avez probablement vu des algues marines flottant sur l’eau, rejetées sur la plage ou étalées sur les roches intertidales. Que sont exactement ces étranges organismes? En quoi diffèrent-ils des autres algues?  

Un paysage de bord de mer où des vagues s’écrasent sur des rochers couverts d’algues marines rouges, vertes et brunes.
Des vagues s’écrasent sur des rochers couverts d’algues marines à marée basse, au parc national Kejimkujik, en Nouvelle-Écosse. Image: Amanda Savoie © Musée canadien de la nature 

Comme on peut s’en douter, les algues marines sont des espèces d’algues. Cela dit, qu’est-ce qu’une algue?  

Le mot « algue » désigne un groupe d’organismes défini par des caractères écologiques. Les algues sont généralement photosynthétiques, ce qui signifie qu’elles transforment la lumière du soleil en énergie chimique, c’est-à-dire en glucides comme le sucre et l’amidon. Les algues sont des organismes aquatiques. On en trouve à peu près partout où il y a de l’eau et du soleil. Leur taille est extrêmement variable : les algues unicellulaires sont microscopiques, tandis que la longueur du varech géant peut dépasser 45 mètres. Ce groupe comprend les algues marines, les diatomées, les dinoflagellés, le phytoplancton, les cyanobactéries et beaucoup d’autres organismes photosynthétiques. Les plantes terrestres en sont toutefois exclues, même celles qui vivent dans les lacs et les océans, comme les herbiers marins et les nénuphars.

Un paysage de bord de mer, un ciel bleu et des rochers couverts d’algues marines. Une personne tend les bras dans l’eau, à la recherche d’algues marines à collecter.
On se mouille presque toujours les mains et les pieds quand on collecte des algues marines. Ici, Amanda Savoie cherche des spécimens à rapporter au Musée dans la zone intertidale, au parc national Kejimkujik, en Nouvelle-Écosse. Image: Tobi Bailey © Musée canadien de la nature 

Donc, les algues marines sont des algues, mais qu’est-ce qui les différencie des autres types d’algues? La réponse se trouve dans deux caractéristiques importantes : elles sont macroscopiques et elles vivent dans la mer. Les algues marines sont assez grosses pour être visibles à l’œil nu. De plus, elles vivent en milieu marin, dans la zone intertidale ou la zone infratidale peu profonde des océans et des estuaires. La profondeur à laquelle on les trouve dans l’océan dépend de la quantité de lumière du soleil qui pénètre dans l’eau. Dans les eaux limpides des tropiques, cette profondeur est parfois étonnante!

Une algue marine feuillue, d’un vert vif, au milieu d’un sillon de plage. Suspendue dans l’eau, elle est entourée d’algues de couleurs très variées : roses, rouges, brunes, olive. Il y a aussi des escargots et des anatifes autour des algues.
Divers types d’algues marines observés dans un sillon de plage près de Point Lepreau, au Nouveau-Brunswick. Les sillons de plage sont formés par l’eau qui reste dans les creux quand la marée descend. Ils peuvent abriter une grande diversité d’animaux et d’algues. L’algue vert vif au centre est une laitue de mer (Ulva lactuca). Image: Amanda Savoie © Musée canadien de la nature 

Les algues marines sont réparties en trois groupes principaux en fonction de leur couleur : les algues brunes, vertes et rouges. Un exemple bien connu du premier groupe, le varech géant, forme des forêts touffues d’importance écologique au large de la côte ouest du Canada et des États-Unis. Cette algue marine comestible peut servir à préparer une lasagne de varech! Le nori est un autre exemple d’algue marine comestible. On le savoure sous la forme de feuilles vert foncé qui enveloppent les sushis. Cela vous étonnera peut-être d’apprendre qu’en fait, le nori est une algue rouge! Il prend sa couleur verte quand il est séché et rôti. 

Une femme tient des algues marines rouges, minces comme une pellicule, près de l’océan. Elle est debout dans l’eau peu profonde, dans un décor de brume.
Cette collection de Porphyra sp. (une algue rouge) provient des environs de Saint-Siméon, au Québec. C’est un bon exemple du changement d’apparence des algues marines vivantes une fois qu’elles sont séchées. Cette espèce est très étroitement apparentée à celle qui sert à faire le nori au Japon, mais on voit bien à quel point sa couleur et sa texture sont différentes quand elle est vivante. Image: Nicolas Séguin © Musée canadien de la nature 

Enfin, pourquoi les algues – y compris les algues marines – sont-elles si importantes? Premièrement, elles produisent jusqu’à 70 % de l’oxygène de l’air que nous respirons. Deuxièmement, elles constituent une composante essentielle des chaînes alimentaires aquatiques, en tant que source de nutriments pour les invertébrés et les poissons dulcicoles et marins. Les algues sont aussi une source alimentaire importante pour les humains (le nori, le wakamé, le petit goémon, la mousse d’Irlande). En fait, il y a trop de raisons pour toutes les énumérer dans cet article de blogue, mais vous pouvez cliquer ici pour en savoir davantage! Il y a tout un monde d’algues à découvrir.