Par Amira El Khateeb


Amusez-vous avec ces images, elles sont là pour servir de toutes les façons imaginables, c’est un jour rempli de possibilités. C’est sur ces mots que Tom Reaume a terminé la lettre qui accompagnait les esquisses du livre 620 Wild Plants of North America quand il en a fait don au Musée canadien de la nature. 

Né à Windsor en 1944, l’Ontarien Tom Reaume est décédé à London le 30 août 2021. Ce biologiste de la faune et professeur pratiquait aussi en autodidacte la botanique, l’art abstrait et la photographie.  

Deux illustrations d’une mouche : une esquisse préliminaire au crayon et un dessin détaillé à l’encre.
À gauche : Esquisse initiale au crayon, annotée, d’une mouche non identifiée, par Tom Reaume. À droite : dessins finaux à l’encre qui figurent dans 620 Wild Plants of North America. Image: Tom Reaume © Musée canadien de la nature

Dans cette œuvre, Reaume a tout de l’homme-orchestre : la recherche, le travail de terrain, la mise en page, la correction d’épreuves, l’encrage, tout est de lui. Il a même produit un livrel gratuit à l’aide d’un logiciel d’infographie. Sa passion pour son sujet se manifeste dans tous les détails de son œuvre.  

En 2010, le livre de Tom Reaume lui a valu le prix Ralph Bird, créé en 1985 pour commémorer l’apport de M. Bird à l’histoire naturelle au Canada. Le comité a établi que la contribution de Reaume à l’histoire naturelle du Canada et à la diffusion de son savoir était similaire à celle de Ralph Bird. 

Pour nous sensibiliser davantage à la planète verte et bleue qui nous abrite, nous avons le privilège de nous lever à l’aube, de déjeuner et de voyager sous le ciel de saphir de juin, jusqu’à l’aire naturelle la plus proche. 

Reaume, « Preface », dans 620 Wild Plants of North America: Fully Illustrated, Canadian Plains Research Centre, University of Regina, 2009, p. 9 [traduction libre]. 
Deux illustrations d’une plante à 10 feuilles ovées et trois fleurs poussant au centre : une esquisse préliminaire au crayon et un dessin détaillé à l’encre.
À gauche : Esquisse initiale au crayon, annotée, du Plantain majeur (Plantago major). À droite : dessins finaux à l’encre qui figurent dans 620 Wild Plants of North America. Image: Tom Reaume © Musée canadien de la nature

Wild Plants of North America est le résultat de dix ans de travail acharné. L’été, Reaume parcourait les provinces à la recherche d’espèces de plantes vasculaires sauvages qu’il esquissait; l’hiver, il réalisait la mise en page et la recherche. Il a ainsi réalisé et cartographié 10 000 dessins au crayon et à l’encre pendant cette décennie.

 La valeur de cet ouvrage dépasse donc largement son illustration de 620 espèces. Sa plus grande valeur est d’ouvrir la porte à la compréhension des caractéristiques morphologiques uniques d’espèces de toutes les principales familles représentées dans la flore du centre de l’Amérique du Nord. 

A. Vetter, « Foreword », dans T. Reaume, 620 Wild Plants of North America: Fully Illustrated, Canadian Plains Research Centre, University of Regina, 2009, p. 8 [traduction libre]. 

Comme le mentionne Reaume, ce livre a pour objet de servir de référence à quiconque souhaite se renseigner sur certaines plantes et obtenir une information détaillée enrichie par l’image. Il voulait faciliter l’apprentissage de la taxonomie végétale et le rendre accessible à tous les lecteurs, indépendamment de leur parcours professionnel ou scolaire.  

Deux illustrations d’une feuille de chêne, de deux rameaux et de trois glands : une esquisse préliminaire au crayon et un dessin détaillé à l’encre.
À gauche : Esquisse initiale au crayon, annotée, du Chêne à gros fruits (Quercus macrocarpa). À droite : dessins finaux à l’encre qui figurent dans 620 Wild Plants of North America. Image: Tom Reaume © Musée canadien de la nature

620 Wild Plants of North America est un livre d’images convivial contenant des dessins détaillés des 620 espèces, accompagnés du nom des parties illustrées. Les 89 familles représentées sont organisées alphabétiquement; pour chaque espèce, une carte botanique de son aire de répartition indique le lieu de la collecte. En fin de volume, un index présente les noms de toutes les espèces sous quatre formes : nom commun, autre nom commun, nom latin, synonyme latin.  

L’art est le langage universel, et les dessins minutieux d’après nature sont à l’image de la nature elle-même, universellement accessible à tous. 

Dickenson, citée dans T. Reaume, 620 Wild Plants of North America: Fully Illustrated, Canadian Plains Research Centre, University of Regina, 2009, p. 15 [traduction libre]. 
Deux illustrations d’une plume de Corneille d’Amérique : une esquisse préliminaire au crayon et un dessin détaillé à l’encre.
À gauche : Esquisse initiale au crayon, annotée, d’une plume de Corneille d’Amérique (Corvus brachyrhynchos). À droite : dessins finaux à l’encre qui figurent dans 620 Wild Plants of North America. Image: Tom Reaume © Musée canadien de la nature

Le Musée canadien de la nature a décidé, afin de documenter l’art de Tom Reaume, de numériser les 10 000 esquisses de 620 Wild Plants of North America, dont Reaume nous avait fait le don précieux. Une sélection sont accessibles dans Google Arts and Culture.  

J’ai eu la chance inouïe de travailler sur ce projet. Je n’oublierai jamais la première fois que j’ai ouvert la boîte d’esquisses; ce fut un enchantement immédiat. Chaque fois que je commence à numériser une esquisse et que je lis les notes qui l’accompagnent, j’imagine son emplacement d’origine. Je vois les plantes dessinées au crayon, colorées, oscillant dans la brise estivale ou fleurissant sous la bruine. Je vois aussi Tom Reaume accroupi, son ombre dessinée par le soleil clair, une loupe à la main, repérant des détails et rédigeant des notes de son élégante écriture cursive. Quand je vois ses travaux, je me rappelle ses mots : « La vie est toujours remplie de possibilités.